FCF : le free-cash-flow un indicateur important pour votre entreprise

Publié le : 01 octobre 20214 mins de lecture

Le free cash-flow libre ou flux de trésorerie libre est un indicateur, tant les groupes internes qu’externes sont en hausse. Il peut également évaluer la performance économique de diverses activités et l’évolution des besoins de financement. C’est aujourd’hui un indicateur important de la communication financière.

Free Cash Flow (FCF) : c’est quoi ?

Le Free Cash Flow (FCF) correspond au montant des fonds qu’une entreprise génère du fait de ses activités courantes. Il est effectivement disponible après paiement des investissements nécessaires au maintien ou au développement de la production (maintenance, frais fixes, développement d’actifs…).

Le flux de trésorerie libre constitue le capital qui peut être réinvesti dans l’entreprise ou utilisé pour rémunérer les différents bailleurs de fonds de l’entreprise. Les créanciers peuvent percevoir des intérêts, la dette de l’entreprise peut être réduite et les actionnaires peuvent racheter des actions ou recevoir des dividendes. Le flux de trésorerie disponible est l’un des flux de trésorerie que vous pouvez calculer à l’aide d’un tableau des flux de trésorerie.

À quoi sert le FCF ?

Le calcul du cash-flow libre de votre entreprise peut vous donner une compréhension concrète de sa performance financière et des actions potentielles. Si vous n’avez pas une idée précise et précise de votre situation de trésorerie, saisir l’opportunité d’investissement peut tourner au fiasco.

C’est pour cette raison que les flux de trésorerie disponibles sont un indicateur que les décideurs, les créanciers, les investisseurs et les analystes commerciaux suivent souvent. Sans liquidité, ces derniers auront du mal à développer de nouveaux produits, à obtenir de nouveaux actifs, à verser des dividendes ou à réduire leur endettement. Le cash-flow libre est un outil très précis pour mesurer la situation financière d’une entreprise. Lorsqu’il est interprété correctement, il vous permet de tirer des conclusions pertinentes sur des choses qui existent déjà et de prendre des décisions pour l’avenir en conséquence.

Un indicateur plus précis qu’un simple bilan comptable

Ainsi, le free cash flow permet précisément de comprendre si une entreprise génère des flux financiers positifs : en bref, si elle génère de la valeur. On peut souligner qu’il existe déjà de nombreux outils permettant d’atteindre ce résultat, dont le plus important est le bilan. Ensuite, en fin d’exercice, il suffit de vérifier si le résultat net de l’entreprise est rentable pour tirer la même conclusion que le FCF.

Il s’agit d’un indicateur plus précis qu’un simple bilan comptable. Les écritures du bilan ne reflètent effectivement pas vraiment les fonds disponibles pour l’entreprise. Par exemple, les résultats d’un exercice sont calculés selon plusieurs normes comptables. Ceux-ci sont parfois difficiles à convertir l’argent réellement généré dans un certain laps de temps. En effet, lorsqu’une entreprise investit, comme l’achat d’un immeuble, ce coût sera lissé tout au long de la période d’investissement. Pour des achats d’une valeur de 100 000 euros, la durée d’amortissement estimée est de 10 ans, ce qui signifie que seuls 10 000 euros de revenus comptables seront réduits chaque année pendant 10 ans.

Plan du site