Quelles peuvent êtres les causes d’une inflation ?

Publié le : 01 octobre 20214 mins de lecture

L’inflation est la hausse généralisée et soutenue des prix des biens et des services dans un pays sur une période soutenue. Lorsque le niveau général des prix augmente, chaque unité de monnaie achète moins de biens et de services. C’est-à-dire que l’inflation reflète la diminution du pouvoir d’achat de la monnaie. Quelles sont alors certaines causes de l’inflation ?

Déficit public

Elle a lieu lorsque le secteur public dépense plus que ce qu’il entre, pour couvrir cette différence, il a deux options : émettre de l’argent, option peu orthodoxe qui se traduit par l’augmentation des liquidités en circulation (monétisation du déficit). Émettre de la dette qui est placée principalement sur les marchés internationaux. Dans les deux cas, il en résulte une augmentation de l’offre monétaire qui génère une demande accrue grâce à l’augmentation des dépenses de consommation finale des administrations publiques.

Facteurs monétaires

Une augmentation de l’offre monétaire, que ce soit en émettant plus d’argent ou en favorisant sa création au-delà de ce que la société exige se traduit par une augmentation de la demande. Une mention particulière mérite le taux d’intérêt, car c’est l’un des principaux outils dont dispose une politique monétaire expansionniste, car si elle se réduit, elle incite les acteurs à affecter leur revenu à la consommation ou à l’investissement au détriment de l’épargne, ce qui entraînerait à nouveau une augmentation de la demande. L’assiette monétaire augmente lorsque l’État décide de mener une politique budgétaire expansionniste. C’est-à-dire augmenter le montant d’argent en circulation dans l’économie. Cet effet entraîne une augmentation de la demande des consommateurs, dépassant la vitesse à laquelle les entreprises peuvent fournir les biens et services, de sorte que les prix généraux augmentent.

Décalages offre-demande

On vient de faire référence à des facteurs fiscaux et monétaires qui peuvent générer de l’inflation par l’augmentation de la demande. Mais celle-ci elle-même n’a pas à générer celle-ci, cela dépend de la flexibilité de l’offre, c’est-à-dire de sa capacité à s’adapter rapidement à l’augmentation de la demande. Le problème est que l’offre ne peut croître au même rythme que la demande, soit en raison du temps qu’il faut pour mettre en place des extensions de la capacité de production, soit en raison de l’existence d’un degré élevé d’utilisation de cette capacité qui se traduit par un coût élevé des facteurs de production. Parfois, ce décalage résulte d’une contraction de l’offre résultant de l’augmentation des coûts de production et de la transposition des coûts de production aux prix du marché. Dans l’un ou l’autre des cas mentionnés, l’économie a tendance à trouver un nouveau point d’équilibre où les prix sont supérieurs à la situation initiale.

Plan du site